Image Gestion des conflits : quel est le rôle du manager ?

Gestion des conflits : quel est le rôle du manager ?


Gestion des conflits : quel est le rôle du manager ?

Un manager est celui qui est responsable de l'encadrement de son équipe. Il doit s'assurer que les objectifs imposés par la direction soient atteints dans les normes. Cela n'est pas toujours facile car des conflits peuvent s'installer. Ce guide nous informe sur le rôle du manager pour bien gérer les conflits.

Mettre en place une méthode pour éviter les conflits

Les conflits affectent le bon fonctionnement d'un groupe. Le rôle du manager est d'éviter les mésententes en créant une meilleure qualité relationnelle au sein de l'équipe. Il faut mettre en place un code de bonne conduite et de savoir vivre pour un respect mutuel entre chacun afin d'éviter les conflits.

Organiser des activités collectives anticipe les conflits. En effet, ces sorties permettent à une équipe de mieux se connaître. Le manager pourrait ainsi établir un lien entre ses collaborateurs afin d'éviter les conflits. Ce type de teambuilding est à faire aussi souvent que possible.

Le manager doit inculquer une communication mutuelle entre ses subordonnées. Il doit avoir une bonne relation avec son équipe de sorte à améliorer leurs compétences. Ceci pour qu'ils progressent ensemble dans le même sens. La communication évitera tous les conflits en favorisant une motivation individuelle et collective.

Savoir écouter pour bien réagir aux conflits

Quand le conflit s'installe, il faut trouver des solutions au plus vite pour éviter son accroissement. Le réflexe d'un manager est d'être soucieux dès que la tension se fait sentir. Il ne donne pas son point de vue ou impose des comportements. Il doit réinstaurer le dialogue entre les deux protagonistes tout en restant neutre et attentif.

Le manager donnera à chaque parti l'occasion de s'exprimer. La sensation d'être écouté calmera les tensions. Les conflits naissent souvent d'une simple différence de vision. De ce fait, le manager devra prendre en compte chaque réclamation. Il ne doit pas utiliser son côté émotionnel dans la gestion d'un conflit et doit rester rationnel pour avoir un avis judicieux.

Dans le cas où le conflit atteint un niveau trop agressif, une confrontation est à éviter. Le manager considérera les requêtes séparément. Le but n'est pas de définir qui a raison ou tort mais de faire en sorte que les deux collaborateurs soient d'accord pour se rencontrer à la fin de l'entretien. Le manager est la clé de la bonne équilibre de son équipe.

Intervenir et prendre les bonnes décisions face aux conflits

Le manager doit avoir un avis neutre dans la résolution d'un conflit. Il fera en sorte que les deux partis soient réconciliés à la fin de chaque entrevu avec lui. Si les deux collaborateurs ont un esprit professionnel, ils seront aptes à accepter de résoudre les problèmes.

En tant que responsable, il revient au manager d'arbitrer les conflits. Il doit intervenir d'une façon mature et ne doit surtout pas prendre un parti. Le manager doit rester professionnel et ne doit pas prendre personnellement les conflits. Cela l'aidera à solutionner facilement les différences.

Quand le conflit est difficile à résoudre, le manager devra faire un rappel aux règlements de l'équipe. Cela pourrait aboutir aux sanctions si les deux collaborateurs refusent de se calmer. Le manager se doit de défendre son équipe en éloignant et en solutionnant chaque conflit qui se crée.