Les enjeux du recrutement dans la plasturgie

La plasturgie c’est quoi ? Grâce à ce secteur, une bonne partie des objets de notre quotidien nous sont abordables. Ce n’est cependant pas le seul attribut de ce domaine. Ce dernier contribue aussi fortement à la réduction du taux de chômage, les offres d’emploi le concernant devenant de plus en plus nombreuses. Un focus sur les enjeux du recrutement dans la plasturgie vous permettra d’y voir plus clair.

Les entreprises de plasturgie, des partenaires incontournables pour n’importe quel secteur

Chaque année, le poids de la plasturgie dans l’économie de la France ne cesse d’augmenter. Cela ne devrait pas étonner pour un secteur qui a déjà dépassé les 30,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel. À noter par ailleurs que pas moins de 122 000 individus s’y exercent régulièrement et ils sont repartis entre environ 4000 entreprises.

Ces chiffres sont prévus pour augmenter encore dans les années à venir sachant que la liste des activités couvertes continue de s’allonge. Elle inclut notamment, entre autres, l’automobile, l’aéronautique, le BTP, l’agriculture et le médical. Les entreprises de la plasturgie sont donc des partenaires incontournables pour divers marchés en France.

Et dans une période où la plastique fait partie des plus grands contributeurs à la transition écologique, elles ne cessent d’accueillir de nouveaux noms dans leur portefeuille-client. Ce qui leur amène encore à engager régulièrement des personnes voulant se lancer et évoluer dans les métiers de la plasturgie. Celles-ci sont notamment appelées pour la conception et la fabrication d’éléments pour éoliennes ou photovoltaïques, entre autres.

Les métiers autour de l’écoconception et l’économie circulaire de plus en plus proposés

Les attentes et les exigences des consommateurs et, d’une manière générale, de la société tout entière ne cessent d’évoluer. Les entreprises du monde de la plasturgie devront toujours s’y adapter pour s’assurer de leur pérennité.

Ainsi, ces dernières années, nombreux sont leurs clients qui ont déjà pu profiter des avancées majeures en termes de recherche et développement comme les matières plastiques recyclées. Ces derniers ont récemment vu leur taux d’adoption par les entreprises augmenter énormément pour atteindre le cap de 50% et cette tendance devrait encore se poursuivre dans les années à venir

Aujourd’hui donc, les entreprises de la plasturgie ont vu leur besoin en ressources humaines compétentes pour intervenir dans l’écoconception et l’économie circulaire s’accroître d’une manière exponentielle. La plupart d’entre elles, pour répondre un tel besoin, n’hésitent pas à investir dans des formations permettant à leurs employés de s’adapter aux nouveaux impératifs du secteur.

On continue de recruter en masse dans les métiers traditionnels

Bien qu’elles misent de plus en plus dans l’écoconception et l’économie circulaire, les entreprises de plasturgie ne sont pas prêtes à se défaire des métiers traditionnels du domaine. Cela est compréhensible sachant que ceux-ci en constituent, en quelque sorte, la base. Ainsi, il existe annuellement, comme on peut le constater à travers des sites comme www.emploi-plasturgie.org 17 000 postes à pourvoir concernant notamment les métiers suivants :

– Outilleur
– Monteur-régleur
– Technicien de production
– Technicien de qualité
– Chef et/ou animateur d’équipe
– Ingénieur matériaux
– Responsable R&D
– Responsable QHSE

Il est à noter que l’exercice de ces métiers traditionnels implique actuellement la soumission à toutes les nouvelles exigences dues à l’évolution du domaine et des besoins des clients. De ce fait, toute personne travaillant dans la plasturgie doit toujours être prête à s’adapter à tous les changements qui surviennent au fil des années. Désormais par ailleurs, la capacité d’adaptation constitue l’un des critères les plus considérés par les recruteurs dans leur prise de décision.