3 milliardaires européens qui sont partis de rien

Il est recensé, dans les quatre coins du globe, plus de 2150 milliardaires. Contrairement à ce que certaines gens peuvent le penser, ces richissimes ne sont pas tous bien nés. Quelques-uns sont partis de rien pour ériger leurs fortunes. Voici trois milliardaires européens, dont les histoires pourraient vous inspirer.

Amancio Ortega, le créateur de la marque Zara

D’après le classement Forbes 2020 des plus grandes fortunes mondiales, Amancio Ortega est le sixième personnage le plus riche du monde. Cet homme d’affaires espagnol est connu pour être le fondateur du groupe Inditex et le créateur de la marque de vêtements Zara.

Amancio Ortega est né dans une famille espagnole modeste, le 28 mars 1936. Son père était cheminot. Amancio quitte l’école à l’âge de 13 ans et travaille en tant que coursier dans un magasin de textiles. Il devient ensuite vendeur de chemises avant de créer en 1963, sa propre entreprise de fabrication de robes de chambre : Confecciones Goa. C’est en 1975 qu’il ouvre son premier magasin Zara en Espagne et que son affaire a réellement pris son envol.

La fortune d’Amancio Ortega est estimée à plus de 59 milliards de dollars au début de l’année 2020. Ce qui fait de lui l’homme le plus riche d’Espagne, mais aussi le deuxième homme le plus riche d’Europe après Bernard Arnault. Son affaire s’est beaucoup élargie depuis ses débuts. On retrouve par exemple sa trace dans le monde de l’hôtellerie avec la chaîne espagnole NH.

François Pinault, le fondateur de Kering et Artémis

D’après le classement Forbes de 2020, le milliardaire français François Pinault est le seizième personnage le plus riche du monde. Dans le classement des hommes les plus riches de France, il est à la troisième place, après Bernard Arnauld et Françoise Bettencourt.

François Pinault n’est pas né riche. Il n’a pas non plus fait de grandes études car il a quitté l’école avant le bac et a travaillé avec son père en tant que marchand de bois. Les affaires débutent pour lui à l’âge de 26 ans lorsqu’il rachète la scierie de son beau-père afin d’en diversifier ses activités. Il crée le groupe Pinault en 1962, rachète plusieurs scieries à la suite du premier choc pétrolier et se lance petit à petit dans l’industrie de luxe.

En 2013, le groupe devient Kering et possède les marques célèbres mondialement comme Yves Saint Laurent, Bottega Veneta, Gucci ou Boucheron. La fortune de François Pinault est actuellement estimée à plus de 24,5 milliards d’euros.

Kjeli Inge Rokke, leader norvégien de l’offshore pétrolier

L’homme d’affaires norvégien Kjeli Inge Rokke est l’un des hommes les plus riches de Norvège. Il est à la tête du groupe industriel Kvaerner, dont les activités sont très diversifiées : production de gaz et de pétrole, création d’industrie chimique, etc. En 2020, sa fortune est estimée à plus de 2,2 milliards de dollars et il en utilise en grande partie dans le sauvetage des océans.

Kjeli Inge Rokke n’a pas toujours été riche. Il a travaillé en tant que pêcheur dès l’âge de 17 ans et a appris selon ses dires de « l’université de la rue ». À moins de 20 ans, il s’endette en achetant son premier chalutier et se lance dans les affaires en Alaska. Il constitue sa propre flotte de chalutiers dans les années 80 et intègre l’univers du pétrole en 2001.

S’il n’est pas né avec une cuillère en argent, le richissime Norvégien est aujourd’hui connu pour son style de vie dépensier. En 2017, il investit 300 millions d’euros dans la construction d’un yacht spécialisé dans l’exploration marine.